Microsoft Teams : la plate-forme collaborative atteint les 44 millions d’utilisateurs quotidien

De 20 millions en novembre dernier, la plate-forme Microsoft Teams est désormais exploitée par 44 millions d’utilisateurs quotidiens avec l’essor du télétravail.

Avec les mesures de confinement, les entreprises qui le peuvent ont mis de nombreux salariés en télétravail et ce d’autant plus que les restrictions de déplacement sont maintenant sévères dans plusieurs pays en Europe.

Cette forte demande sur ce segment fait les affaires de la plate-forme collaborative Microsoft Teams qui a vu décoller le nombre d’utilisateurs réguliers depuis plusieurs semaines.

Alors qu’elle revendiquait déjà un joli score de 20 millions d’utilisateurs quotidiens en novembre dernier, avant l’émergence de l’épidémie de coronavirus, elle a atteint les 32 millions d’utilisateurs réguliers début mars et compte maintenant 44 millions d’utilisateurs quotidiens.

Cela représente un doublement de la base en seulement 4 mois, ce qui n’est pas allé sans quelques difficultés lors des passages en confinement, avec l’afflux massif de nouveaux utilisateurs.

Microsoft s’est félicité de ce succès alors que la plate-forme fête ses trois années d’existence. Cet afflux d’utilisateurs l’ancre comme l’une des solutions collaboratives de référence.

Certes, cette poussée est liée à la pression des mesures pour endiguer l’épidémie du coronavirus et retombera en partie une fois la crise sanitaire passée mais elle permet à un grand nombre d’entreprises de se familiariser avec les outils proposés et les capacités à mener à bien des projets professionnels avec des équipes dispersées physiquement.

Dès à présent, il apparaît que la plate-forme collaborative Microsoft Teams a rencontré des difficultés de fonctionnement en Europe sous l’afflux des utilisateurs, rendant très compliqué son accès.

Les observateurs estiment que cette introduction forcée au télétravail de masse pourrait modifier la façon de travailler et collaborer en entreprise et accélérer certaines tendances. Si le contact humain reste essentiel, certaines opérations pourront plus facilement être organisées via des réunions virtuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

YouTube
Instagram
LinkedIn
Share